Chargement Évènements
Cet évènement est passé

Nombreuses sont les questions, les difficultés et les inquiétudes auxquelles sont confrontées les DAC depuis l’intervention du Premier ministre pour le plan de déconfinement.

Nos élus, notre hiérarchie, attendent de nous des préconisations claires, ce qui n’est pas nécessairement évident en cette période. Comment décliner sur nos territoires les préconisations nationales ?
Quel Plan de Reprise d’Activité pour chacun de nous, à l’aune de la spécificité de notre territoire ?
Cette rencontre permet de poser nos questions au représentant de l’État en Île-de-France.
Un mur collaboratif a permis de recenser les questions et suggestions de chacun.

Les questions posées au DRAC et à son équipe :

# Lecture publique

– L’annonce de la réouverture des médiathèques dès le 11 mai a ébranlé les professionnels, car certains élus municipaux vont en profiter pour les ouvrir sans précautions

– L’État va t-il fournir un protocole sanitaire pour les bibliothèques (nombre de jours de mise en quarantaine des livres…) ? Si oui, quand ?

# Enseignement artistique                                                           

– L’ingéniosité des supports mis en place par les profs ne maintient que le lien et non la continuité pédagogique

– Y-a-t-il des préconisations sur le type d’instruments ou de cours à prohiber à l’heure du déconfinement (vents, percussions traditionnelles, harpe etc.) ?

– Est-il possible d’ouvrir des cours individuels à partir du 11 mai pour permettre aux enfants décrocheurs ou qui n’ont pas les outils d’avoir un minimum de pratique ?

– Nous pensons que la reprise des cours collectifs n’est pas possible, l’État va t-il donner des consignes précises en ce sens ? et de manière générale sur la reprise des cours ?

# Spectacle vivant

– L’annonce de certains théâtre d’annuler leur 1ère partie de saison (sept-dec), le SNES s’organise pour proposer des compromis, est-il en négociation avec les DRAC pour indemniser les places non occupées pour le respect de la distanciation ?

– Peut-on raisonnablement  imaginer un début de saison dès le mois de septembre? Faut-il prévoir des demie-jauges pour les salles ?

– Comment penser le spectacle vivant en présentiel ?

# Musées et patrimoine

– Quand saurons-nous si les JEP sont maintenues ou à réaliser en mode dégradé ?

– Comment différencier les petits des grands musées ?

– Comment communiquer des archives sans salle de lecture ?

– Qu’en est-il de la désinfection des collections des musées et des fonds des archives avant la ré-ouverture au public et aux agents des services ?

– Inaugurer une exposition dans un “petit musée” en septembre 2020 est-il encore envisageable ou vaut-il mieux décaler de façon préventive ?

# Divers

– Que signifie être département rouge pour la culture : restrictions particulières concernant les Médiathèques et petits musées ?

– Dans le cadre de la réactivation des CTC, l’ADAC-IdF ne peut-elle jouer un rôle au sein de l’île de France ?

– Des préconisations seront-elles transmises sur les modalités d’accueil du public ? Fourniture de gel, masque obligatoire, banaliser 1 siège sur 2 etc.

– Quelle jauge est permise pour les rassemblements dans l’espace public en septembre ?

– Quel rôle jouent les conseillers action territoriale de la DRAC dans la gestion de cette crise ?

– Un cadre de dialogue DRAC / Collectivités territoriales peut-il s’organiser vite pour avoir une vision et une action coordonnée en matière d’urgence et de relance ? à l’échelle d’un bassin de vie. Politique et administrative.