Chargement Évènements
Cet évènement est passé

La Maison des Pratiques Artistiques Amateurs (MPAA) et l’ADAC-IdF s’associent pour une journée d’étude consacrée aux amateurs et à leurs lieux de pratiques. Quelle place occupe les amateurs dans les politiques publiques qui financent la culture ? Qui sont ces amateurs dont on parle sans trop bien les connaitre ?

La question des espaces de pratiques, les salles de répétition, la disponibilité des lieux de spectacles, les galeries d’exposition constituent un enjeu fort pour la pratique artistique amateur. Portés par l’inspiration tout autant que par le désir d’une pratique tour à tour ludique, exigeante, épanouissante, individuelle mais surtout collective, qui sont les amateurs ? Et surtout de quels espaces s’emparent-ils dans la ville ou ailleurs ?L’implication effective sur scène déplace-t-elle le 4ème mur pour élargir l’espace de jeu ? Doit-on, de ce fait, repenser les lieux pour favoriser les parcours à travers ces arts qui dépendent des codes scène/salle pour exister ?

Une journée de travail et d’échanges sur la place des pratiques artistiques amateurs. De beaux projets présentés, tels que ceux de la ville d’Avignon, les créations partagées de Jean Pierre Seyvos, le DOUZE nouvel équipement de Cergy, les projets portés par Hervé Sika ou Blandine Savetier…

Au programme de la journée :

Quels lieux de pratiques artistiques dans la Ville ?

Equipements, espaces et politiques publiques

L’accompagnement des projets amateurs hors-cadre ?

Participer fait-il de moi un amateur ?

Qu’entend-on par amateur ?

L’autonomie des projets amateurs