Au-delà des outils et ressources déjà en place à l’ADAC-Idf, la mise en partage d’outils simplifiés est évoquée : micro-visites, retours d’expériences, minis “tchats” sur des sujets pratico- pratiques, visite-action pour résoudre ensemble des problématiques légères, etc.

Ces nouveaux formats entraînent une participation de tous les adhérents aux différentes actions de l’association, dans la mesure de leurs moyens et de leurs disponibilités, avec en fil rouge la nécessaire bienveillance.

Partenaire de la DRAC IdF, l’ADAC-IdF a été missionnée pour co-construire avec l’État une journée, à l’issue des élections municipales, destinée aux maires et élus, dont les élus de la culture, sur les enjeux culturels.